EMY

EMY, est née le 06 février 1989, à l’élevage de Slaty, issue d’une portée de 14 petits.

Emy est née le 06/02/1989, et j’ai appris cette naissance grâce à la Société Centrale Canine, qui m’a fourni très rapidemnt, la liste des portées disponibles.

Nous venions de perdre notre chienne Miss, alors nous avons voulu essayer d’appaiser notre douleur en retrouvant rapidement un compagnon.

Nous nous sommes rendus à l’élevage, le jour même de la réception de cette fameuse liste, et nous avons fait beaucoup de kilomètres, pressés de rencontrer notre future compagne et sur place nous avons rencontré pour la première fois Emy de Slaty.
Une fois les présentations faites, nous ne pouvions faire autrement que de repartir avec elle.

Les premiers jours se sont biens passés, malgré un peu de crainte au début, mais la confiance s’est très vite installée

Et sont arrivés les concours ! (mais peu importe le résultat des juges), car nos chiens sont toujours les plus beaux !

  • Longchamp, le 10/06/1990 (photos)
  • Nationale d’élevage à Beauvais (photos)

Puis premières scéances de dressage, hé oui il faut un minimum d’éducation quand même ! (photos)

L’ AGILITY

C’est en 1988 que l’Agility a fait son apparition en France, où elle a connu une progression foudroyante, sous l’impulsion de quelques passionnés.
Ouverte aux chiens de toutes races (voire même sans race définie) et de toutes morphologie, l’Agility est avant tout la concrétisation, sur un terrain de sport, du couple soudé que forment un chien et son maître.
Dérivée des épreuves de jumping équestre, la discipline consiste à faire effectuer au chien un parcours parsemé d’obstacles variés. Son aspect ludique et spectaculaire a rapidement conquis le coeur des cynophiles, qui sont de plus en plus nombreux à la pratiquer, mais aussi du public, toujours émerveillé des prouesses de nos super-toutous.
Mais l’Agility est une discipline sportive comme les autres qui, dès lors qu’elle est pratiquée en compétition, exige du couple chien/conducteur une solide condition physique et un entraînement régulier.
Pour en savoir plus, www.cnea.net, le site de la commission nationale éducation et agility de la Société Centrale Canine.

Emy a commencé ses premiers concours elle avait deux ans …

le 07 avril 1991

  • Epreuve qualitative du Slalon d’Or.
  • Epreuve Open comptant pour le Master France
  • Concours d’agility
  • Concours d’agility, épreuve non homologuée

le 19 mai 1991

  • Epreuve qualitative du slalom d’or
  • Epreuve Open comptant pour le Master France
  • Concours d’agility
  • Concours d’agility, épreuve non homologuée

le 1er mai 1992

  • Epreuve Open comptant pour le Master France
  • Epreuve qualitative du slalon d’or
  • Concours d’agility

le 24 mai 1992

  • Epreuve qualitative du slalom d’or
  • Epreuve Open comptant pour le Master France
  • Concours d’agility
  • Concours d’agility, épreuve non homologuée

le 21 juiin 1992

  • Epreuve Open comptant pour le Master France
  • Concours d’agility

Les résultats je les garde pour moi, car Emy nous a toujours donné le maximum,
donc ce qu’elle a fait, elle l’a toujours bien fait !

Suite à des problèmes de catarate, nous avons dû arrêter
cette discipline ….

Ses autres Photos …

Le lundi 8 juillet 2002, elle nous a quitté …

Notre hommage

 

A Emy …

Le Lundi c’est souvent triste,
Le lundi c’est jour de pluie.

Sauf peut-être au mois de juillet
Où chaque jour qui passe se remplit de soleil.

Et pourtant c’était un lundi de juillet

Nous ne saurons jamais si il pleuvait,

Nous ne saurons jamais si le ciel était bleu.
Car ce jour la nous n’avons pas regardé le ciel.

De toutes façons, nous n’aurions rien pu voir,

Nos yeux étaient remplis de larmes,
Les plus mauvaises saisons nous avaient envahies.

Ce jour là c’est dans nos coeurs, qu’il pleuvait,
Ce jour là c’est dans nos coeurs, qu’il faisait froid.

C’était le lundi 8 juillet de l’année 2002.

Emy qui nous avait merveilleusement accompagnés
pendant 13 années venait de nous quitter.

Elle avait toujours été présente,c’est elle qui était arrivé un jour d’avril 1989,
pour nous aider à reconstruire un couple en difficulté,
et elle était pour nous l’image d’un nouveau départ dans la vie.

C’est avec elle que nous avons eue énormément de plaisir durant des dimanches entiers
sur les terrains d’agility, on a partagé tant de choses avec elle …

Elle était douce, sensible et toujours pleine d’attention pour nous .

Mais voilà le temps passe et les années n’oublient pas de faire leur triste ouvrage.

Depuis plusieurs semaines la pauvre avait pas mal de soucis,
et malgré tous les soins que nous avons essayés de lui prodiguer, cela n’a pas suffit … 

Dimanche 7 juillet dans la journée
elle a été atteinte de plusieurs crises très importantes de convulsions,
et dans notre malheur, nous avons eu la chance d’être avec quelques membres de notre famille
et cela nous a beaucoup aidé ! 

J’étais persuadé de l’issue, mais je cherchai à éviter la vérité,
en plus on aurait dit qu’Emy le savait et vous disait au revoir à vous qui étiez présents. 

le soir nous avons consulté un vétérinaire d’urgence, qui lui a fait deux piqûres et nous a conseillé de voir
son vétérinaire habituel dès que possible. 

La soirée s’est déroulée normalement, mais la nuit vers deux heures,
les crises ont recommencé, et malgré des injections répétées de valium
les crises ont continué environ toutes les deux heures…. 

Sa dernière crise s’est produite il était 7h.30,
et à l’issue de cette dernière, notre Emy commençait à être très épuisée,
la pauvre perdait ses repères, n’arrivait pas à se tenir debout, et ne savait plus ou aller.

Vers 8h.30 nous sommes allés chez son vétérinaire, 

Vers 9h. quand nous l’avons allongé sur la table du médecin,
Je crois que notre chienne Emy  avait décidé de ne plus se battre,
elle ne voulait plus bouger,  elle s’est allongée tranquillement sur le côté
nous prouvant une fois de plus toute la confiance qu’elle avait en nous et en son docteur. 

Son Coeur qui avant était toujours en bonne santé,
présentait maintenant des signes de faiblesse,  elle  présentait aussi des signes d’anémie.    

C’est à ce moment qu’ elle nous a adressé  son dernier regard plein d’amour,  plein de remerciements,
presque en s’excusant de nous abandonner,
les seules expressions sincères  que l’on ne peut trouver que chez eux,
chez nos chiens.. 

Je pense qu’elle nous disait au revoir ….

Puis dans un dernier élan elle a relevé la tête,  pour regarder son vétérinaire, et là aussi
je crois qu’elle lui a demandé de l’aider … 

Alors Il l’a endormi …
puis avec la plus grande douceur,  nous avons eu le temps de lui dire adieu,
avant que l’injection de la deuxième piqûre  nous la retire à jamais. 

 Il devait être 9h.15, Quand elle s’est éteinte,
ensuite le médecin nous a laissé un peu avec elle … 

Nous lui avons donné nos dernières caresses,  et nos derniers baisers. 

Nous pourrons récupérer ses cendres,  et nous pourrons ainsi l’emmener  une dernière fois au Croisic,
elle aimait tellement cet endroit !
et il représente tellement de choses pour nous … 

Au moment où nous déciderons de lui dire  une dernière fois au revoir,
nous aurons une pensée particulière pour Miss,
pour laquelle à l’époque, nous ne savions pas  que l’on pouvait récupérer ses cendres. 

Donc en répartissant celles d’Emy,  nous répartirons dans la pensée celle de Miss …
Elles se retrouveront toutes les deux   

« Au Paradis des Chiens »

Voilà,
comme on dit « c’est la vie » ! 

Mais aussi moche soit-elle, elle continue …
Moche aujourd’hui mais j’en suis sûr merveilleuse demain … 

Je pense que nous lui avons donné  tout au long de sa vie l’affection  qu’elle méritait
et que sa vie aura été une belle « vie de chien ». 

J’espère que nous lui avons donné,  tout ce que nous ne pourrons plus lui donner aujourd’hui. 

Merci de nous avoir lus, merci d’être là. 

Serge & Christine